BIOGRAPHIE

Né à Paris en 1984, Antoine commence le piano très jeune. Marqué par l’écoute des disques familiaux, il se tourne à 13 ans vers le jazz. Ce n’est qu’après avoir fini ses études de technicien du son qu’il décide de s’orienter professionnellement vers la musique.

Après sa rencontre décisive avec Emil Spanyi au conservatoire du 9e arrondissement, il intègre le CRR de Paris où il étudiera notamment avec ce dernier et Benjamin Moussay, et dont il sortira en 2010 avec le DEM Jazz et musiques improvisées.

Il multiplie depuis différentes expériences musicales. Après un premier album en 2011 et de nombreux concerts avec le quintet Urbs, il monte un duo électroacoustique avec le saxophoniste de la formation, Axel Rigaud. Un EP verra le jour en 2012. Il jouera ensuite dans la pièce Qui m’aime me nuise, dans laquelle il improvise sur des textes de Dorothy Parker. Fort de cette expérience réussie, il intègre la pièce Oh my glotte en 2013 ainsi que l'opéra jeune public Le Prince Masqué. Il a joué aussi depuis dans le groupe de new soul Serrad, dans le groupe de post-rock White Note depuis 2012 et dans la formation de rhythm and blues Nantucket, dont le premier ep est sorti en 2018.

Antoine Karacostas décide de monter son trio en 2014 et d’explorer la richesse musicale de ses racines grecques. Accompagné d'Anders Ulrich à la contrebasse et de Simon Bernier à batterie, « Trails » est son premier album en tant que leader et a été très bien accueilli par la presse (les Inrockuptibles  FIP, France Musique, La Croix, Couleurs Jazz…). Enregistré au retour d'une tournée au Japon, leur nouvel album "Insulary Tales" sortira en février 2019.